L’ayurvéda, kezako ?

By | 25 janvier 2015

Le rythme de plus en plus élevé de notre vie professionnelle et familiale, le nombre sans cesse croissant d’informations qui nous parviennent ainsi que l’évolution au niveau alimentaire sont en grande partie la cause des bouleversements dans notre style de vie. Cette nouvelle façon de vivre se fait bien souvent au détriment de notre santé physique, intellectuelle ou spirituelle. C’est pour cette raison que beaucoup de gens, peut-être comme vous, sont à la recherche d’un nouveau style de vie, avec plus de calme, d’équilibre et de santé.

L’ayurvéda est une source d’inspiration qui nous propose un mode de vie plus sain et équilibré. C’est un principe holistique qui englobe l’encouragement à une nourriture plus saine, des techniques de relaxation physique (découverte massage abhyanga, protocole) et émotionnelle (yoga), ainsi qu’une manière de se comporter avec les autres et avec l’environnement. Il existe également une médecine ayurvédique. En ayurvéda, on ne peut être en bonne santé que si le corps et l’esprit sont en équilibre.

 

Ayurveda est la connaissance de la vie (Ayur = vie, Veda = connaissance) et ses origines remontent à plus de 5000 ans en Inde. Cette connaissance fut dès lors transmise de génération en génération, de manière verbale. Ils existe toutefois des textes très anciens, souvent sous forme de poésie, présentés en petits fils reliés entre eux, les Sutras, pour former le métier à tisser de la connaissance.

Principes

En ayurvéda, le corps est constitué comme l’univers d’éléments fondamentaux : l’espace, l’air , le feu, l’eau et la terre. (Attention toutefois à ne pas faire d’amalgame avec les éléments que l’on retrouve dans la théorie des 5 éléments en Médecine traditionnelle chinoise. Bien qu’assez similaires en certains points, les principes en ayurvédique et en MTC ne sont pas identiques.)

L’espace ou bien encore l’éther, représente l’ énergie cosmique.

L‘air représente tous les phénomènes de mouvement à l’intérieur du corps. Il permet l’apport de nutriments comme le rejet des impuretés. Il concerne aussi le mouvement des pensées.

Le feu représente la transformation à l’intérieur du corps. C’est la chaleur indispensable à la transformation et à la digestion des aliments.

L‘eau représente la fonction de dilution et d’assimilation. Nous y retrouvons l’eau , le sang et la lymphe , soit l’essentiel de notre poids.

La terre y représente quand à elle, la fonction de maintien, de structure et de stabilité. C’est tout ce qui représente la matière dense de notre corps.

Ces différents éléments en s’associant, forment les Doshas qui constituent la force de la vie et permettront au corps de trouver ou non son équilibre.

Il existe trois Doshas : Vata, Pitta, Kapha. Et l’ensemble des trois permettrait la vie. Si l’un ou l’autre de ces forces se dérègle, l’ensemble de l’édifice de la vie humaine est ébranlé et laisse la place au désordre et à la maladie.

Vata vient de l’association de l’éther et de l’air et représente l’énergie vitale qu’on appelle le Prana. Il gère les mouvement volontaires et involontaires du corps et de l’esprit. Il se loge au niveau de la tête et de l’aura bien qu’une autre théorie le situerait plutôt au niveau du sacrum et du nombril).

Pitta provient principalement du feu. Il intervient dans toutes les transformations du corps et des sens. On le perçoit au niveau digestif. Il se loge entre le cœur et le nombril.

Kapha provient de l’eau et de la terre. Il représente toute la stabilité de l’individu et ses racines. L’eau se situe sous le nombril et la terre sous les organes génitaux.

 

Chakras principauxLes chakras

Le terme chakra provient du sanskrit et signifie ‘roue’. Ce sont les centres d’énergie situés dans le corps astral. Il y a 7 chakras dits majeurs : le premier à la base de la colonne vertébrale et le septième au sommet du crâne. C’est à travers ces chakras que circule le Prana, le Chi. Les chakras accumulent le Prana et l’énergie devient de plus en plus subtile à mesure qu’elle s’élève de la base des chakras vers le sommet de la tête.

Dans l’image orientale traditionnelle, le chakra est vu comme une fleur de lotus. Cette représentation conjuguée au symbolisme de la roue donne l’image d’une forme circulaire tournant sur elle-même tandis que les pétales de la fleur de lotus se déploient l’un après l’autre. Chaque chakra a ses caractéristiques et correspond à une couleur, à un élément et à des fonctions physiques et émotionnelles très précises.

La kundalini

C’est à partir du premier chakra que monte l’énergie Kundalini. Cette force est l’énergie cosmique qui est à l’origine de toute création. Chez la majorité des gens, seule une très faible quantité d’énergie Kundalini circule à travers les chakras.

Plus cette énergie est éveillée et mise en mouvement, plus son courant afflue dans le canal central et rend ainsi plus actifs les différents chakras.

Plus cette énergie est forte et puissante, plus les chakras deviennent actifs, nous ouvrant ainsi les portes d’accès vers des niveaux de conscience toujours plus vastes.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.